Newsletter #23 - Nouvelle promotion NR à Rouen : en ferez-vous partie ?

groupe de personne

Actualités

La 5G est-elle soluble dans la sobriété ?

C'est la question posée par des scientifiques français. Sans nier les gains d'efficacité par bit transmis, les contributeurs d'une étude menée par EcoInfo/CNRS sur l'impact énergétique de la 5G pointent l'effet rebond qui fait que la consommation globale du réseau ne fait qu'augmenter (cf newsletter n° 2). De plus, « le déploiement d’un nouveau réseau ne correspond pas à une substitution, indique Anne-Cécile Orgerie, chercheuse à l’Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires et co-auteure de l'étude. On ne fait qu’empiler au fur et à mesure des infrastructures de plus en plus énergivores sans qu’il n’y ait de réelles coordinations dans l’utilisation des différents réseaux qui possèdent chacun leur propre standard. » (CNRS Le Journal et EcoInfo/CNRS)

 

Centre de données et réseaux consomment autant que la France entière

L'Agence Internationale de l'Énergie (IEA) a récemment mis à jour ses estimations de consommation électrique du numérique "invisible". Elles ont en effet augmenté de 10 à 60% entre 2015 et 2021 pendant que le poids énergétique des cryptomonnaies augmente de près de 330% dans la même période. Ce sont ainsi entre 580 et 800 TWh qui sont consommés chaque année, soit plus qu'un pays comme la France ! Malgré une meilleure efficacité énergétique, « des efforts supplémentaires considérables de la part des pouvoirs publics et de l'industrie [...] sont nécessaires pour freiner la demande d'énergie et réduire rapidement les émissions [de gaz à effet de serre] » (IEA)

Format physique ou numérique : qui pollue le plus ?

Tout est question d'intensité d'usage : combien de CD écoutez-vous ? Combien de livres lisez-vous ? Combien de fois vous référez-vous à tel ouvrage de référence chaque année ?

L'ADEME, dans une nouvelle étude, relève par exemple qu'une liseuse a plus d'impacts environnementaux que les livres si vous en achetez moins de 10 par an. Partager, revendre ou emprunter en bibliothèque permet également de réduire encore leurs impacts par augmentation de leur intensité d'usage. 

De la même manière, pour regarder un film, jouer à un jeu vidéo ou écouter de la musique, les équipements (TV, box, console, téléphone, enceinte, etc) représentent de 60 à plus de 90% des impacts environnementaux. Plus que de limiter les supports physiques (CD, DVD, vinyle, etc), l'ADEME recommande donc de limiter le nombre d’équipements et d’allonger au maximum leur durée de vie. (Le Pays Gessien, étude et article ADEME)

 

Nouveau programme d'accompagnement : ce qui vous attend

Alors que la première opération portée par la coalition numérique responsable de la Métropole Rouen Normandie s'est terminée en juin dernier, une deuxième promotion de ce programme d'accompagnement au numérique responsable est annoncée pour 2023. Les inscriptions sont dès à présent ouvertes !

Première promotion : les chiffres à retenir

127 organisations de toutes tailles, publiques comme privées, ont participé à cet accompagnement sur 18 mois : Atelier Lignes, ATD Démolition, SMEDAR, Métropole Rouen Normandie, CAF Seine-Maritime, Harmonie Mutuelle, Haropa Port, Ville de Rouen, Ville de Saint Aubin les Elbeuf, les Copeaux Numériques, l’École Nationale Supérieure d'Architecture de Normandie, Nutriset, CER France, FTEL, Devolis, Sopra Steria et Webaxys.

8 ateliers : formations, partage d'expérience, interventions d'experts…

1215 feuilles de route mises en place, 7 signataires de la charte NR et plusieurs préparations au label NR

« Cette première opération était une expérimentation qui a porté ses fruits, rapporte Doralie Besnard, co-porteuse du programme côté Métropole Rouen Normandie. On a vu l'intérêt des organisations, le fonctionnement est maintenant bien rodé. On traite efficacement la question du numérique responsable grâce à des experts locaux et nationaux et à un programme de qualité. »

Témoignages

Les acteurs engagés de la première promotion retiennent notamment la formation certifiante, les outils pertinents qui ont été proposés et la qualité des intervenants.

« Le programme, évalue Vincent Decorde, responsable du schéma directeur des systèmes d'information de la Métropole Rouen Normandie, permet de créer une dynamique collective autour des constats mais surtout des actions à engager : de l'idée simple à mettre en œuvre aux changements des pratiques. » Être ensemble pour aller plus loin, donc, est pour lui une des clés de réussite de la démarche NR.

Autre clé, « la sensibilisation des salariés au numérique responsable, note Karine Duvallet de la Caf de Seine-Maritime. Déclencher une prise de conscience afin qu’ils adoptent, au quotidien, les bons réflexes pour limiter l’impact environnemental du numérique, que ce soit par l’achat et/ou par l’usage de leurs appareils. » Dans un précédent numéro, elle nous avait partagé deux items de son programme d'action : allonger la durée de vie et mieux gérer la fin de vie des appareils (cf n° 13).

Pour Justine Joly Petit, de l'Atelier Lignes, la plus petite structure de cette première promotion : « Chaque geste compte, qu'on soit une petite ou une grande structure. » (cf n° 17). Les urbanistes de cette agence s'engagent par exemple à mieux gérer leurs déchets numériques, en leur donnant une seconde vie en local, déplorant  « l'obsolescence induite par les évolutions logicielles souvent gourmandes, c'est dommage ! »

Comment rejoindre la deuxième promotion ?

Vous faites partie d'une entreprise ou une collectivité et souhaitez lancer ou prolonger une dynamique sur ces sujets ? Le programme d'accompagnement est fait pour vous !

Plus précisément, les objectifs sont les suivants :

  1. Accompagner les entreprises et les collectivités dans la définition et la mise en place d’actions Numérique Responsable.
  2. Encourager les entreprises et les collectivités à obtenir le label national Numérique Responsable.
  3. Construire une communauté d’acteurs engagés sur cette thématique.

La deuxième promotion, animée par l'ADEME, la Métropole Rouen Normandie, Pôle Emploi et Normandie Web Xperts, débutera en janvier 2023 par une réunion de lancement et durera 12 mois. Si l'accompagnement en lui-même est gratuit, il nécessite d'y consacrer du temps et de prendre en charge les frais du diagnostic initial réalisé par un expert NR et les frais de labellisation le cas échéant

Pour faire partie de la promotion 2023, contactez doralie.besnard@metropole-rouen-normandie.fr 

 

Offrir de la technologie à Noël ?

Quelque temps après l'annuel vendredi noir, nous voilà en pleine préparation des fêtes de fin d'année et des cadeaux de Noël ! On l'a vu de nombreuses fois dans ces lignes, la technologie a d'énormes conséquences sur les sociétés humaines, par ses impacts négatifs sur le climat, la biodiversité et les ressources limitées. Qu'offrir alors pour un Noël responsable ?

Remarquez déjà que la technologie propose parfois de remplacer des services qui étaient créateurs de liens et sobres en énergie et en ressource ! Quand il s'agit de lire des histoires à un enfant, rien de tel qu'un parent ou un membre de la famille pour y mettre sa grosse voix et sa passion ! Quand il s'agit d'exprimer sa créativité, rien de tel que de la pâte à sel ou de la peinture ! Quand il s'agit d'explorer le monde et ses habitants, rien de tel qu'une sortie en forêt ou une nuit à observer les étoiles ! La réponse technologique, tentante, peut-être fade et décevante.

Ensuite, avant d'acheter un produit électronique, vous pouvez vous donner quelques jours de réflexion pour vous demander : est-ce que ce sera bien utile ? Ce filtre est proposé par l'approche low tech et la méthode BISOU dont les deux premières lettres correspondent à deux questions primordiales : est-ce qu'on en a vraiment besoin ? Est-ce utile de l'acheter immédiatement ?.

Vous pouvez également vous projeter quelques mois en avant : si votre cadeau est matériel, est-ce qu'il a de bonnes chances d'être toujours utilisé au mois de février ? On l'a vu, l'intensité d'usage et la durée de vie des objets sont clés !

Pour finir, si vous séchez toujours après ça, voici quelques idées de cadeaux pour petits ou grands : un bon pour une soirée contes (cabane en couvertures et biscuits de Noël inclus !), une spécialité locale, des billets pour un concert ou un spectacle, un jeu de société, un escape game, une formation pour débuter son potager urbain...