Ne jetez pas vos déchets électroniques, pensez au réemploi ! - Newsletter n°4 Coalition Numérique responsable

pile d'ordinateurs

Newsletter n°4 de la Coalition Numérique Responsable

décembre 2020

Intro

Quelle est la meilleure reconversion pour un appareil numérique en fin de vie ? Prendre la poussière ou être recyclé ? Les possibilités sont bien plus larges que cela !

Chiffres & faits clés

Les déchets électroniques augmentent 3x plus vite que la population humaine

En 5 ans l’augmentation des déchets électroniques a été trois fois plus rapide que celle de la population humaine et a dépassé de 13 % celle du PIB mondial. Source GreenIT

Le numérique est difficile à recycler

Les déchets électroniques touchent les limites de l'économie circulaire : il existe des limites physiques, techniques et sociétales au recyclage. Dans le cas du numérique, cela est dû à plusieurs causes combinées : usages dispersifs des métaux, complexité des produits et présence de plusieurs dizaines d'éléments en faibles quantités. Source Philippe Bihouix

Allonger la durée de vie améliore beaucoup le bilan environnemental

Passer de 2 à 4 ans d’usage pour une tablette ou un ordinateur améliore de 50 % son bilan environnemental. Source ADEME

Les bons réflexes

Le numérique a un coût environnemental à la fabrication et en fin de vie ainsi qu'un coût financier. La première action à mettre en place, nous l'avons déjà vu, est d'allonger la durée de vie de nos équipements plutôt que de les jeter. Observons dans les détails les autres actions proposées par l'ADEME ou le think tank GreenIT pour retarder la fin de vie.

Donner une seconde vie

Si le matériel est encore en état de marche, on peut lui donner une seconde vie en le vendant ou le donnant. Cela peut être :

  • réaffecter en interne les équipements sur des postes moins demandeurs de ressources
  • permettre aux collaborateurs d'acquérir le matériel réinitialisé à prix réduit
  • donner ou vendre en seconde main à des entreprises spécialisées dans le reconditionnement, à des associations comme le réseau Emmaüs ou à des acteurs labellisés Ordi 3.0
  • acheter du matériel reconditionné ou d'occasion, une garantie étant souvent proposée

(Faire) réparer

En interne ou auprès de prestataires, le numérique se répare : trouver la pièce défaillante et la changer est plus simple que de changer l'appareil en entier. On réduit souvent notre budget tout en réduisant les effets sur l'environnement.

En dernier recours : recycler

Le numérique se recycle mal, c'est donc la solution à réserver aux appareils ne pouvant plus être réparés.

Que faire en tant qu'utilisateur ?

Les actions listées jusqu'ici concernent principalement les DSI, les décideurs. En tant qu'utilisateur ou utilisatrice, on peut agir en demandant à ce que son matériel ne soit pas renouvelé ou bien en proposant une voie de sortie plus vertueuse.

La plateforme Longue vie aux objets de l'ADEME permet de trouver des professionnels pour vous accompagner pour chacune de ces actions !

Penser le numérique durable : l'effet parc, un problème d'échelle

Au moment de déployer une solution efficace, on l'a vu dans un précédent article, il faut garder un œil sur l'effet rebond (ou paradoxe de Jevons) : le fait d'avoir un impact individuel moindre peut encourager à plus utiliser la solution en question et à annuler le gain prévu à l'origine, en partie, en totalité ou encore au delà. En complément, il faut également considérer un second piège : l'effet parc.

L'ingénieur spécialiste de la consommation de ressources Philippe Bihouix, le résume ainsi :

Comment assurer, assez rapidement, le remplacement de l'existant et le déploiement généralisé des nouvelles technologies [plus économes en énergie ou en intrants ou moins polluantes] ?

Il faut bien sûr s'assurer de notre capacité de production mais également de la faisabilité technique et économique (tous les bâtiments peuvent-ils être suffisamment isolés ?) et de l'impact de ce changement (vaut-il mieux prolonger l'utilisation d'une solution moyennement efficace ou la démonter et en déployer une nouvelle ?).

Comme pour l'effet rebond, les exemples sont fréquents : vaut-il mieux conserver notre parc informatique ou acheter des appareils moins énergivores ? Est-ce qu'il est possible de rénover tous les logements existants d'ici quelques dizaines d'années ? Vaut-il mieux conserver le parc actuel de voitures thermiques ou procéder à un remplacement par des voitures électriques neuves ?

Vaut-il mieux conserver un monument déjà existant, non-éclairé, qui ne consomme rien ou bien le remplacer par son équivalent numérique, pour lequel il faudra notamment dépenser de l'énergie grise et de l'électricité ? Cela peut sembler simple mais il est facile de tomber dans le piège.

Le développement du télétravail dans le contexte sanitaire actuel est propice aux erreurs. Ne vous précipitez pas et effectuez des achats raisonnés, qui auront du sens sur le long terme. 

Témoignage de Jean-Christophe Chaussat

Jean-Christophe Chaussat est chargé de Développement Durable à la DSI de Pôle Emploi et président de l'Institut du Numérique Responsable (INR), think and do tank né en 2018.

Quelles actions avez-vous mis en place pour diminuer l'impact du numérique ?

Au sein de Pôle Emploi, nous menons de nombreuses actions : mise en veille ou extinction des ordinateurs (économie potentielle de 1,5 millions d'euro par an à l'échelle des 56 000 employés), achats responsables, éco-conception de nos services (pour l'intérêt environnemental et pour une meilleure accessibilité) ou l'inclusion des personnes éloignées de l'emploi chez nos fournisseurs par une clause sociétale dans nos contrats.

Concernant le renouvellement des appareils, nous leur offrons une seconde vie par une filière de l'économie sociale et solidaire (ESS) montée avec les Ateliers du Bocage (membre du mouvement Emmaüs) et les Ateliers Sans Frontières.

Au sein de l'INR, nous poussons les entreprises du numérique à s'engager en leur faisant signer la Charte Numérique Responsable ou le Manifeste Planet Tech'Care porté par Syntec Numérique.

Qu'est-ce qui a motivé cette action ?

Amateur de surf et autres sports de glisse, j'ai été sensibilisé en voyant mon terrain de jeu se dénaturer au fil des ans, les déchets apparaître. En plus de cela, j'ai rencontré des personnes qui m'ont transmis leur motivation, leurs idées.

Il y a 12 ans, j'ai donc fait une formation en Développement Durable pour changer de domaine et développer mon poste de chargé de développement durable et numérique responsable au sein de Pôle Emploi.

Ça donne du sens à ma vie !

Une recommandation pour passer à l'action ?

Mon premier conseil est de s'engager en signant la Charte Numérique Responsable de l'INR. Et mon second est à destination de celles et ceux qui pensent être seuls : vous allez y arriver, entourez-vous, la vague du Numérique Responsable va déferler !

Rejoignez le parcours « numérique responsable » !

Vous vous sentez concerné(e) par les impacts environnementaux du numérique et souhaitez agir plus en tant qu'organisation ?

Dans le cadre de la COP21 Rouen Normandie, la coalition « numérique responsable » met en place un programme d'accompagnement gratuit pour aider les entreprises et administrations.

Constitué de plusieurs formations, rencontres et ateliers répartis sur 18 mois et destinés aux responsables informatique et RSE ou qualité, la coalition vous accompagnera pour mettre en place des actions choisies parmi un catalogue et éventuellement atteindre le label « numérique responsable ».

Pour en savoir plus et rejoindre l'opération, venez participer à la réunion d'information organisée le 7 janvier 2021 de 9h à 11h. Vous pouvez également vous inscrire et poser vos questions par mail : COP21@metropole-rouen-normandie.fr

L'association Normandie Web Xperts propose quant à elle des formations Numérique Responsable sur 3 jours destinées aux prestataires numériques. Les deux prochaines sessions, début 2021, sont ouvertes aux inscriptions. Vous pouvez poser vos questions par mail : magali@nwx.fr

Challenge collaborateur

Chaque mois, encouragez vos collaborateurs et collègues à faire un geste numérique responsable. Ce mois-ci :

Prolongez la vie d'un de vos appareils numériques

Partagez-nous votre action par une photo ou une petite explication à COP21@metropole-rouen-normandie.fr