Réduction des collectes de déchets végétaux : comment contribuer ?

image de taille de haies

La collecte des déchets végétaux dans les communes qui bénéficient habituellement d'une collecte en porte à porte continuera à être assurée mais fera l'objet d'une réduction de service.

A compter du  mardi 24 mars 8 heures ;

  • la collecte des déchets végétaux est limitée à 5 sacs ou 2 bacs maximum (dans les bacs distribués par la Métropole à cet effet) ;

  • les fagots ne seront plus collectés ;

  • les jours et horaires de collecte peuvent être retardés. Dans ce cas laissez vos déchets sur le trottoir jusqu'au passage du camion.

 


Pour vous aider à limiter la production des déchets végétaux ;

1 - Différer les travaux au jardin :

  • La taille des haies de thuyas, lauriers, troènes… (dites monospécifiques) s’effectue idéalement deux fois par an en juin puis en octobre / novembre : cela permet d'obtenir des tailles plus fines, plus faciles à valoriser (broyage au sol à la tondeuse et utilisation en paillis au pied de la haie, ou en apport dans le compost).
  • Les autres haies et haies champêtres seront taillées en octobre / novembre.
  • Les premières tontes de la pelouse peuvent également attendre plusieurs semaines !

 

2- Réduire significativement la quantité de déchets à traiter :

  • Si vous réalisez tout de même une tonte, réhaussez la lame de votre tondeuse à 7 ou 8 cm. Vous limiterez la vitesse de repousse, réduirez la présence de plantes en rosette (pissenlit, porcelle, plantain…) et des mousses, favoriserez les fleurs mellifères qui viendront nourrir les insectes pollinisateurs qui commencent à se réveiller !
  • Taillez moins court votre haie.

 

3- Composter les déchets qui restent après l'application des deux premiers gestes

Même si vous n'avez pas de composteur, vous pouvez ;

  • délimiter une petite aire de compostage, idéalement dans une zone de votre jardin un peu à l'écart (directement sur l'herbe ou la terre)
  • y déposez vos déchets de jardin en tas, ajoutez-y les épluchures de fruits et légumes, le marc de café, le thé.
  • mélanger régulièrement avec une fourche, vous obtiendrez en quelques mois un compost naturel de qualité pour vos plantations !

 

4- Broyer, pailler :

Même sans broyeur, il est possible de broyer au sol, à la tondeuse, les tailles de haies (jusqu'à 1 cm de diamètre), les feuilles mortes, etc. Utilisez ce broyat en paillage au pied des haies et arbustes, dans vos massifs pour limiter la pousse des plantes indésirables ! Vous pouvez également composter facilement ces déchets.

Tous ces gestes, et d'autres, sont détaillés dans le Guide pratique "Déchets du jardin, une ressource à valoriser" à télécharger, ou à consulter ci dessous